«

Fév 05

Match de football du 02 Février 2018: SCORE FLEUVE

 

Une flopée torrentielle de buts  s’est abattue ce vendredi 02 février 2018 sur le terrain des Frères de Sacré-Cœur aux Rosiers. En effet, le match des anciens contre les nouveaux étudiants du Celaf institut a eu lieu à partir de 16h. Ponctuels comme jamais, les premiers arrivés ont franchi hardiment le portail des FSC, trépignant d’impatience de faire couler à

flots les buts. Sans plus tarder, ils se changent pour porter fièrement leur équipement respectif en vue de lancer le jeu. Les redoutables de l’ISSPR III et II se sont revêtus en diable rouge alors que les benjamins du Celaf arboraient leur tunique noire qui dévoilait déjà leur deuil proche. Entretemps, de petites séances d’échauffement s’improvisaient pour dérouiller les rouages musculaires et les articulations. Les tonus étant mis à point, les joueurs n’attendaient que le coup de sifflet. En effet, présage d’un moment funeste, le coup aigu résonna de la bouche de l’arbitre attitré, le Fr MBONDO Emmanuel. Ca y est !

Dès les premières touches de balle, les skills ou talents de stars celafiennes se révélaient déjà. Un certain Neymar sénégalais de l’ISSPR III n’a pas tardé à mettre les adversaires à genoux. De même, ces derniers se montrent au même pied d’égalité en se défendant bec et ongles à la manière du Pépé de Madrid. Dans la quinzaine de minute déjà écoulée, chaque équipe comptait effectivement un but dans leur actif. Les nouveaux s’obstinaient à tenir tête contre les anciens qui, malgré tout, avaient la possession de balle. Mais « eksperyans granmoun lan se nan tèt li (l’expérience des vieux pères se trouve dans leur tête) » comme dit le proverbe créole haïtien. En effet, les anciens ont vite montré de quoi ils sont capables en doublant la dose. La première mi-temps s’est ainsi achevée avec trois buts en leur faveur. La tête baissée, les nouveaux ont regagné le vestiaire pour réajuster leur tir pour la suite.

De retour, le jeu battait son plein ! Les forces se sont décuplées comme si un pari venait d’être lancé. A tout prix, chaque joueur se donnait à corps perdu. En effet, après une quinzaine de minute, les anciens ont doublé leur actif qui revient à six buts contre un… la honte ! La queue entre les jambes, dépassés par la situation, les nouveaux tombent dans la confusion. Ils remplacent immédiatement leur gardien de but qui, semble-t-il, ne maitrisait pas son poids ce jour-ci. Comme si c’était une révélation de l’Esprit-Saint, leur nouveau gardien défiait les tirs comme un endiablé. Ces parades ont requinqué les nouveaux qui ont vite tenté une remontada. En effet, ils ont déversé quatre buts dans le camp des anciens. Ces derniers, piqués au vif, ne se laissent pas faire. Pour remettre les petits à leur place, ils reviennent à la charge avec deux beaux buts. Ainsi se termine le match en faveur des anciens étudiants du Celaf sur un score de 8 contre 5.

Fr CHARLES Jean François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :